Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail
Rudy Ricciotti

«Atypique» sûrement pas, «authentique, vrai et spontané» sont des mots correspondant au travail et à la personnalité de Rudy Ricciotti, architecte D.P.L.G, né en 1952 à Kouba (Algérie). De formation ingénieur (Ecole d’ingénieurs de Genève), il intègre l’école nationale supérieure d’architecture de Marseille dont il sort en 1980.

C’est tout naturellement en Provence qu’il implante son agence d’architecture, dans la ville de Bandol d’où il rayonne à travers le monde. Travailleur acharné et passionné, il signe avec éclat et brio un style architectural poétique et fonctionnel ! Rudy Ricciotti conjugue les récompenses au pluriel : 2006 Grand Prix National d’Architecture 2008 Officier de l’Ordre National du Mérite. Il est fait également Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier des Arts et des Lettres.

Rudy Ricciotti est bien plus qu’un architecte. Poète d’une matière toujours en mouvement, il s’affiche comme un militant dans un combat contemporain comme en témoigne la passerelle pour la Paix, construite à Sèoul ou le centre philharmonique Nikolaisaal de Potsdam en Allemagne. En France, son talent et son approche ont fait naître le Centre Chorégraphique National d’Aix-en-Provence : un cube de verre enchâssé dans une dentelle de béton. Passionné d’art, de lecture et de poésie, son talent d’architecte s’exprime avec force et audace, dans le domaine culturel ou privé.

Rudy Ricciotti a ainsi conçu le «Collège 600» à Saint-Ouen 1997, le Musée national des Civilisations d’Europe et de Méditerranée à Marseille (2004-2013), le Département des Arts de l’Islam au Musée du Louvre Paris (2005-2012), le Pôle culturel Grammont à Rouen (2007-2010), Le Musée Cocteau «collection Severin Wunderman» à Menton (2007-2011), l’Opéra et le Centre Culturel Les Arts Gstaad Suisse (2010-2015)... Il oeuvre aujourd’hui sur différents projets comme la reconstruction du stade Jean-Bouin à Paris, le Musée Mémorial du camp de Rivesaltes dans les Pyrénées-Orientales, le siège du CEA ITER à Cadarache ou encore le MUCEM implanté sur le port de Marseille.

On doit à Rudy Ricciotti, le Centre National de Chorégraphie de Aix en Provence. Le Pavillon Noir d’Aix-en-Provence est un édifice qui reflète de manière symbolique et efficace la personnalité, et la capacité de conception de cet architecte. Conçu pour accueillir le Centre Chorégraphique National de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rudy Ricciotti a réduit l’architecture de ce bâtiment à son strict minimum : «la peau et les os» comme il aime à le dire ! Sanglé dans une armature de béton, un cube vitré de 18x36 mètres à la base, contient quatre salles de répétitions et une salle de spectacles implantée en sous-sol.
Au-delà d’une approche visuelle forte, ce bâtiment est une véritable prouesse technique prenant en considération les contraintes de la zone sismique, de la présence d’une nappe phréatique, jusqu’aux bruits de la ligne de chemin de fer proche. Les salles sont exemptes de vibrations afin d’accueillir, dans les meilleures conditions, les danseurs. En optant pour une structure porteuse extérieure au bâtiment, Rudy Ricciotti a dégagé l’ensemble des espaces intérieurs afin d’offrir de beaux et grands volumes et l’impressionnante surface vitrée accompagne la succession des étages. La rigueur du bâtiment disparaît devant le spectacle permanent des danseurs en répétition.

Autre réalisation, marquant l'approche et le style de Rudy Ricciotti : un programme privé à Ollioules (2001). A flanc d’une colline, et totalement intégrée dans le paysage, se dissimule une maison contemporaine bâtie sur des strates et murets enrochés. La proximité de la nature a inspiré Rudy Ricciotti dans l’utilisation de glycine comme auvent naturel pour protéger l’habitat d’un fort ensoleillement tout en créant une strate végétale suspendue en écho avec la verdure des arbres. L’exceptionnelle situation de ce promontoire offre une vue imprenable sur la méditerranée au travers de larges baies vitrées. Il inscrit ce bâtiment au coeur de la nature.

De plus amples réalisations en visitant le site www.rudyricciotti.com 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail