Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail

Le décret n° 2011-36 du 10 janvier 2011, relatif à l'installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d'habitation a été arrêté au 5 février 2013. A compter du 8 mars 2015, suite à cette période probatoire, toutes les habitations devront être équipées par leurs propriétaires. Passé ce délai, en cas de non équipement, les assurés prennent le risque de se voir refuser le remboursement des dégâts suite à des incendies.

A l'image de nombreux autres pays européens, la France impose l'installation de ces détecteurs ayant fait leur preuve pour sauver des vies. Sachez que plus de 80.000 incendies domestiques se déclenchent pendant le sommeil des français, chaque année.

Installer un détecteur incendie sauve des vies en vous prévenant par une alarme stridente (minimum 85 db) dès détection, par sa cellule photoélectrique, de toutes fumées épaisses. Installé exclusivement sur un plafond, il s'implante dans les pièces à vivre grâce à un socle à visser.

Attention aux produits dotés d'une fixation magnétique ou par collage : ces produits ne bénéficient pas de la mention NF et votre assurance ne couvrira pas votre incendie.

Notons qu'un détecteur de fumée ne doit pas être installé dans une cuisine, buanderie, garage ou encore salle de bains. L'humidité excessive, les fumées de cuisine, les variations brutales de température pourraient altérer son fonctionnement.

Il est recommandé, si votre habitation dispose de plusieurs niveaux, d'installer, à chaque palier, un détecteur de fumée pour que l'ensemble des personnes présentes dans votre habitation soit informé dès les premières fumées détectées.

Poser un détecteur de fumée oblige à effectuer, tous les mois, un nettoyage de la surface extérieure afin d'éliminer les poussières pouvant se former sa surface. Un test, chaque semaine permet de s'assurer du bon état de la pile alimentant votre détecteur. Une simple pression suffit à valider son fonctionnement.

Votre détecteur doit porter la certification NF et le label CE, à l'image des produits FIRST ALERT que vous pourrez découvrir dans toutes les grandes surfaces alimentaires ou de bricolage.

FIRST ALERT propose deux détecteurs de fumée, l'un garanti 5 ans fonctionnant avec deux piles alcalines AAA au prix public indicatif de 14,90 €, le second garanti 10 ans, avec une pile lithium scellée, affichant un prix public indicatif de 27.90 €.

N'oubliez pas d'adresser une attestation sur l'honneur à votre assureur. (Modèle type de cette déclaration sur l'honneur de l'installation d'un DAF dans votre habitation.)

Notre rédaciton vous conseille vivement, outre cette installation obligatoire, de :

- doter votre habitation d'un détecteur de Monoxyde de Carbone, un gaz inodore et mortel,

- d'un extincteur à poudre, - d'une couverture anti-feu permettant d'étouffer les feux d'huile dans une cuisine, - d'éviter la multiplication des multiprises, - de vérifier l'état de vos branchements électriques, - d'éliminer les bougies et d'opter pour des bougies LED, - de procéder à une vérification de votre installation de gaz chaque année, - de ne jamais couvrir vos convecteurs électriques de linges humides ou de les installer éloignés de vos rideaux,- d'appeler le 18 le plus rapidement possible


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail