Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail

Christian Ghion est né en 1958 à Montmorency, France.

Après cinq années de droit, alors qu’il se demande encore comment exploiter ses talents multiples, il décide de s’inscrire à l’Ecole d’Architecture de Paris-Conflans, en section ECM (Etude Création Mobilier). Quelques années plus tard, il intègre l’ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle).

A 28 ans, il fonde son propre studio de création avec Patrick Nadeau avec qui il signe de nombreux projets. Ils reçoivent le grand prix de la création de la ville de Paris en 1991. Leur collaboration durera une dizaine d’années, mais en 1998, c’est en solo qu’il décide de poursuivre son aventure. 

Christian Ghion occupe très vite une place importante dans le paysage du design français et international. En 1999, il expose à la galerie Néotu. Il signe des créations pour des éditeurs de renom tels que Cappellini, Driade, Daum, Salviati, Sawaya & Moroni ou encore XO.

Parallèlement, il esquisse des projets de flacons pour Lanvin, Yves Saint Laurent, Dior ou Guerlain, entre autres.

Il réalise, au cours des années 2000 les scénographies de nombreuses expositions, au Musée des Arts Décoratifs, au Musée de la Poste, à la Fondation Cartier, à la Biennale de design de Saint-Étienne, ainsi que la prestigieuse exposition « Le Luxe Français » organisée par le Comité Colbert à Shanghai en 2005. Il est également présent dans les collections du Fond National d’Art Contemporain, du Musée des Arts Décoratifs de Paris et du Guggenheim Museum de New York.

Il reçoit plusieurs prix et distinctions, et devient Chevalier des Arts et des Lettres, en 2006.

Ces dernières années, Christian Ghion s’est vu confier plusieurs projets d’aménagement intérieur. La première à faire appel à ses services est la créatrice de lingerie féminine, Chantal Thomass. Il transforme sa boutique, au cœur de Paris, en une sorte de « boudoir contemporain ». Depuis il a réalisé les boutiques Jean-Charles de Castelbajac, à Paris et à Londres. Il conçoit également l’aménagement intérieur des restaurants du chef Pierre Gagnaire en France et à l’étranger, dont le dernier en date est le restaurant Reflets, à Dubaï.

En 2009, le Mobilier National lui a commandé un bureau de ministre en fibre de carbone. Plus récemment, les coutelleries de Laguiole et de Nontron ont fait appel à lui pour réaliser leurs nouvelles collections de couteaux ou des pièces uniques exceptionnelles.

En 2010, il reçoit le prestigieux Red Dot Design Award pour un « radiateur-œuvre d’art » réalisé en corian et édité chez Runtal.

En octobre 2011, il expose ses « vases communicants » à la galerie Cat Berro. A la même époque, la prestigieuse marque d’orfèvrerie Christofle présente sa nouvelle ligne de bijoux “Twist again”.

En janvier 2012, il débute une nouvelle collaboration avec Nespresso pour créer de nouveaux objets pour la marque. En septembre de la même année, Christofle dévoile sa nouvelle ligne « Garden » pour le bar, et, en collaboration avec Pierre Gagnaire, il dessine une ligne d’accessoires de cuisine pour Alessi.

2013 verra l’inauguration de la sculpture « SPIRIT » pour la ville de Séoul, en Corée.

En 2014, la ville d’Aix-en-Provence lui confie la conception du plus grand mur d’eau d’Europe qui couvre le pont Juvénal-Mozart à l’entrée de la ville.

En 2015, il signe la cuisine "Alice" pour Arthur Bonnet.
Notre rédaction lui a remis, en janvier 2015, un trophée partagé avec la marque Arthur Bonnet.

Découvrez tout l'univers créatif de Christian Ghion au travers de son site Internet en suivant ce lien.

Les bureaux de Christian Ghion sont implantés au 156 rue Oberkampf - 75011 Paris.

Crédit de la photo : Christian Ghion 2015.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail