Un four à pyrolyse est auto-nettoyant. Ses parois sont recouvertes d'un émail, dit « pyroclastique », qui résiste à de très hautes températures, et notamment celle nécessaire à la pyrolyse (500°C).

A cette température, les graisses et salissures sont carbonisées et, après un cycle d'une à deux heures, un simple coup d'éponge suffit à nettoyer le four.