Un EcoQuartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire.

Le ministère du Logement, de l'Egalité des Territoires et de la Ruralité s’est doté d’un référentiel en matière d’aménagement durable. Des textes de référence posent également les principes de la ville durable.

En attribuant le label EcoQuartier, le ministère valorise les opérations exemplaires, qui partout en France, permettent aux habitants de vivre dans des quartiers, conçus selon les principes du développement durable.

Un EcoQuartier doit respecter tous les principes du développement durable par :
la nécessité de faire du projet autrement, en impliquant tous les acteurs de la ville, du citoyen à l’élu, mais aussi par l’offre d’outils de concertation et de suivi pour garantir la qualité du projet dans la durée et à l’usage ;
- la contribution à l’amélioration du quotidien, par la mise en vie d’un cadre de vie sain et sûr pour tous les habitants et usagers de l’espace public ou privé, et qui favorise le vivre ensemble ;
- la participation au dynamisme économique et territorial ;
- la promotion d’une gestion responsable des ressources et de l’adaptation au changement climatique

Pour promouvoir ces principes, l’Etat a lancé dès 2008, la démarche EcoQuartier, concrétisée en décembre 2012, par la création du label national EcoQuartier.

Levier vers la ville durable, le label EcoQuartier permet d’encourager, d’accompagner et de valoriser des projets d’aménagement et d’urbanisme réellement durables, quels que soient leur échelle ou leur contexte

Il distingue l’exemplarité des démarches, clarifie les conditions de réussite des EcoQuartiers et permet de passer à une diffusion à grande échelle.

Le label n’est pas une norme et ne propose pas de modèle unique. Au contraire, s’il garantit la qualité des projets sur un socle d’exigences fondamentales. Il a été conçu comme un outil permettant la contextualisation et l’adaptation de la démarche à tout type de territoire, quelle que soit sa taille, son contexte, son histoire, sa culture et à tous les stades d’avancement du projet.

Il est pour tous : il démontre que toutes les configurations de projets, des opérations en milieu rural, dans les petites villes aux grandes agglomérations, peuvent contribuer au renouveau de l’aménagement.

Il est accessible : il permet à tous les projets d’apporter leurs propres réponses aux objectifs nationaux, il est fondé sur la mise en pratique d’une approche intégrée de l’aménagement pour garantir la pertinence de la réponse à la fois globale, transversale et adaptée à son contexte.

Il incite au progrès : dans sa démarche en trois étapes, il réinterroge à chaque stade du projet, le niveau de qualité de la réponse, pour rappeler l’importance de faire émerger l’exemplarité et l’innovation sur notre territoire.

Il est fondé sur des résultats : la commission nationale, collège représentatif des principaux acteurs français de l’aménagement (public, parapublic, privé), qui décerne diplômes et labels EcoQuartier, permet d’attester de la qualité des projets suffisamment avancés. Ainsi, le diplôme « engagé dans la labellisation », correspondant à l’étape 2 de la démarche est attribué aux opérations en chantier, le label (étape 3), venant récompenser une opération livrée, vivante.

Pour de plus amples informations, suivez ce lien.

(source : Ministère du Logement, de l'Egalité des Territoires et de la Ruralité.)