« Azoïques » car la structure moléculaire comporte deux molécules d'azote. 

Ils permettent d'obtenir des teintures et des pigments très solides notamment sur les fibres cellulosiques (viscose par exemple) et sont utilisés dans l'industrie du textile, du cuir ou de l'imprimerie.  

Leur utilisation dans les textiles et les cuirs constitue, sous certaines conditions, un risque cancérogène pour les consommateurs et les opérateurs de production.

Ces colorants sont interdits pour les textiles mais également pour tous les produits en contact avec la peau.