C'est un béton lourd dont les granulats sont constitués de basalte : une roche volcanique de haute densité dont la pâte noire et visqueuse se cristallise lors de son refroidissement en formant, ainsi, un conglomérat compact et pesant. 

C'est un béton dont les agrégats sont constitués essentiellement de gros blocs de pierrailles ou de maçonneries dont les dimensions varient de quelques centimètres à quelques dizaines de centimètres. 

C'est un béton léger dont un des constituants essentiels est formé de cendres agglomérées à haute température dans de hauts fourneaux. Il a longtemps été utilisé comme béton d'isolation dans les chapes de béton ou chape sur pentes de toitures.

 



C'est un béton dont le liant est le ciment, par opposition au béton dont le liant peut être de la chaux ou tout autre composant.

Béton à faible teneur en ciment, non utilisable comme un béton de structure. Il est destiné uniquement à créer des pentes telles que les pentes d'une toiture permettant l'évacuation des eaux pluviales.

Ce béton doit être mis en place sur un support d'une épaisseur graduellement variable.



Béton faiblement dosé disposé en fond de fouille destiné à éviter le contact de la terre avec le béton de fondation.

Ce béton dispose d'une faible teneur en ciment. Il n'est pas donc pas destiné à la réalisation de structures. Il est coulé sur des épaisseurs ne dépassant par 5 à 10 cm.

Il est généralement interposé entre le sol de fondation sur lequel repose une construction et les fondations en béton armé de cette même construction.



Béton, soit coulé dans un coffrage sur la peau duquel on a appliqué un produit désactivant, soit lorsqu'il est coulé à l'horizontale, on applique à l'aide d'un pulvérisateur, sur le béton frais, un produit désactivant.

La prise du béton est ainsi retardée en surface, environ 24 heures après cette opération, il faut laver, à l'eau haute pression, la surface ainsi traitée pour rendre les granulats apparents et obtenir l'effet esthétique recherché.

Béton, utilisé en dallage ou en revêtement de chaussée, suffisamment poreux pour absorber l'eau de pluie et prévenir la formation de flaques.

Ce béton est utilisé pour des éléments de planchers préfabriqués dans des applications requérant de grandes portées, de lourdes charges et/ou de faibles hauteurs de construction.

Ces éléments de planchers ont une face inférieure lisse et les bords latéraux sont profilés. Ces éléments de planchers appelés hourdis présentent des évidements longitudinaux, généralement articulaires, diminuant leurs poids.



Le béton fibré s'entend au pluriel !

Les Bétons Fibrés sont des bétons dans lesquels sont incorporées des fibres synthétiques ou métalliques.

Ces bétons permettent, suivant l'ouvrage, de supprimer le treillis soudé traditionnel.

Leurs caractéristiques résident dans une rapidité et une facilité de mise en oeuvre dues, principalement, à la suppression de la mise en place d'un ferraillage. Ils limitent le fissuration classique du béton grâce au grand nombre de fibres dispersées dans le béton. Ils disposent d'une plus grande durabilité et d'une résistance accrue !



Le béton fluide est un béton de composition classique auquel est incorporé un fluidifiant qui facilite sa mise en 'uvre sans réduire sa résistance.

La fluidification du béton augmente considérablement sa maniabilité.

Béton dans la phase qui suit le malaxage et précède la prise, c'est-à-dire dans un état plastique qui permet son transport et sa mise en place. On apprécie l'ouvrabilité d'un béton durant la phase de sa fabrication, en soumettant un échantillon à un essai à l'affaissement au cône d'Abrams.

Béton traité de telle manière qu'il présente une perméabilité très faible voire, dans certains cas, nulle sous une pression hydraulique.

Cette propriété est dûe à l'addition d'adjuvants, produits hydrofuges, dans l'eau de gâchage ou par application, pulvérisation ou badigeonnage en surface. Ce traitement permet de colmater les vides et d'augmenter l'étanchéité du béton.



Béton mis en oeuvre sous eau et coulé sous présence de pressions. Ce béton fait l'objet d'études très poussées sur les pressions et l'aspect répulsif du béton, à l'eau.

Béton frais sur lequel on a appliqué un colorant puis une matrice pour reproduire en négatif le motif qu'elle porte en positif. On peut ainsi obtenir, différents effets.

C'est un béton dont la structure de surface est obtenue avec un coffrage lisse et compact. Afin d'éviter toute irrégularité sur la surface de ce béton, il est nécessaire de contrôler son refroidissement, l'arrivée d'air, son adhérence...

Béton dont la teneur en ciment ne dépasse pas, au maximum, 200 grammes de ciment par m3 de béton. Il est principalement utilisé pour le remplissage de cavités, de remblais ou, des apports de terre, ne pourraient garantir une parfaite stabilité de fondations...

Béton dont les irrégularités de surface ont été enlevées suite à une mauvaise mise en oeuvre ou à l'utilisation d'un coffrage inadéquat et ainsi lui rendre un aspect, sur sa surface, lisse. Ce traitement est purement mécanique.

Ce béton dispose d'une mise en tension réalisée après coulage et durcissement du béton grâce à des vérins prenant appui contre l'ouvrage lui-même.

Signifie que le béton a subi une compression avant sa mise en oeuvre dans le but d'augmenter sa résistance.