Avril 2024
Edition # 157
Bâtiment en terre crue AGENCE NTSA ARCHITECTES

Le cabinet d'architectes NTSA (Nicolas Toury Société d'Architecture) accompagne depuis plus de 20 années, des projets d'équipements et de logements à travers toute la France.

Livrée en septembre 2023, l'extension de l'école publique Jean Macé, à Villefranche-sur-Saône, met en exergue tout le savoir-faire de cette équipe pluridisciplinaire.

Valorisant la terre crue, un matériau durable et respectueux de l'environnement, NTSA a construit, en lieu et place d'une ancienne annexe, deux nouveaux bâtiments s'imbriquant au site historique de l'établissement, à la lecture des recommandations de la ville de Villefranche-sur-Saône qui souhaitait, pour ce projet, la mise une oeuvre d'une solution constructive à base de matériaux vertueux et décarbonés.

Contraintes supplémentaires : cette construction devait répondre à un cahier des charges doublement exigeant avec, la notion de lieu recevant du public (ERP) et d'un terrain soumis à la réglementation sismique. Villefranche-sur-Saône est classifiée en zone sismique de niveau 2.

Pour mener à bien ce projet, NTSA c'est entouré des bureaux d'études BE-Terre, un spécialiste français dans la construction en terre crue, et de AIS Structure, un expert en structure et enveloppe du bâtiment en matériaux premiers. L'intervention de ces deux spécialistes a été déterminante afin de validé l'origine de la terre crue pour ce chantier, qui s'avère être, à ce jour, le plus important chantier en pisé de France avec une surface de 810 m2. Ainsi, pour déterminer la meilleure terre crue, une analyse de résistance à la compression a permis l'approbation du matériau, le tout renforcé par les conditions de préparation et de stockage de la terre, pour en maîtriser l'hydrométrie et la régularité. La terre crue de la carrière de Oytier-Saint-Oblas, propriété de Cemex, a été ainsi validée.

La mise en oeuvre de cette terre crue a été confiée à l'entreprise de compagnons Archivolte, dont l'expertise du pisé n'est plus à démontrer. Cemex a ainsi fourni, à l’entreprise Archivolte, 1 000 tonnes de terre crue destinée à la construction de murs porteurs et de trumeaux à l’étage d’un des bâtiments. L’excellente qualité de la terre due à sa teneur idéale en argile n’a nécessité aucune recomposition. Pour information, les murs en terre cuite sont d'une épaisseur de 50 à 70 cm, avec un montage par coffrage.

Le recours à des solutions géo-sourcées est de plus en plus plébiscité du fait de la valorisation de ressources locales et de leur impact carbone limité. Ainsi, dans certaines régions, il est observé un regain d’intérêt des maîtrises d’ouvrages publiques comme privées concernant la construction terre. La terre crue permet de formuler divers types de matériaux (briques de terre, pisé, bauge, torchis, panneau de terre, enduits, terre coulée, allégée ou projetée, …) pour des applications comme la construction de sols, planchers, murs porteurs et non porteurs, et également de valoriser une approche esthétique.

L'entreprise Morel a quant à elle à construit les soubassements du bâtiment et toutes les parties en béton visibles de l'ouvrage. 1.700 m3 de béton architectonique ont été nécessaire dans cette phase de construction. Cemex a également été sollicité pour la fourniture de ce matériau.

Cette extension est en droite ligne de la philosophie de Nicolas Toury (NTSA), qu'il aime à rappeler : « Au-delà de la mode et des courants, l’architecture doit pouvoir résister au temps. Nous essayons de construire avec des réponses en accord aux moyens de production actuels dans un équilibre entre économie, justesse et pérennité. »

2 années ont été nécessaires pour les réalisation de ces travaux. Le bâtiment a ainsi été inauguré le 4 septembre 2023 en présence de Pascal Reynaud, adjointe déléguée au Développement et Gestion du Patrimoine et de l'Espace public, de Sophie Lutz, adjointe déléguée à l'Education, d'Olivier Mandon, adjoint délégué au Développement Durable et à la Transition écologique et de Michel Jambon, adjoint délégué au Sport. (Mairie de Villefranche-sur-Saône)