Avril 2024
Edition # 157
GETZNER WERKSTOFFE / 2023

La société autrichienne Getzner Werstoffe confirme son développement et la forte croissance de son chiffre d'affaire en qualité de spécialiste mondial et leader de la protection contre les vibrations.

Cet expert leader dans le domaine des solutions de protection contre les vibrations, a continué à afficher un développement commercial stable au cours de l’exercice écoulé, malgré un certain nombre de défis. Getzner a augmenté son chiffre d’affaires à 150 millions d’euros, soit une progression de 12 pour cent, que l’entreprise explique surtout par une meilleure pénétration du marché. « En particulier dans le secteur ferroviaire, nous avons pu étendre notre présence sur le marché dans une mesure appréciable en 2022, malgré la hausse du prix des produits primaires. La situation des matières premières n’a pas été facile, mais grâce à la planification prévisionnelle, nous sommes également parvenus à la surmonter. D’une part, nous travaillons avec plusieurs fournisseurs sur la base de contrats d’approvisionnement à long terme. Cela nous procure une certaine sécurité d’approvisionnement. D’autre part, nous avons fait un usage « intelligent » de nos capacités de stockage et investi dans un entrepôt à hauts rayonnages dernier cri. Toutes ces mesures mises ensemble nous ont permis de fournir à nos clients les produits qu’ils voulaient malgré les goulots d’étranglement », souligne Juergen Rainalter, directeur général de Getzner Werkstoffe.

Expert leader dans le domaine des solutions de protection contre les vibrations, la société a continué à afficher un développement commercial stable au cours de l’exercice 2022, malgré un certain nombre de défis. Getzner a, en effet, augmenté son chiffre d’affaires à 150 millions d’euros, soit une progression de 12 pour cent, que l’entreprise explique surtout par une meilleure pénétration du marché. « En particulier dans le secteur ferroviaire, nous avons pu étendre notre présence sur le marché dans une mesure appréciable en 2022, malgré la hausse du prix des produits primaires. La situation des matières premières n’a pas été facile, mais grâce à la planification prévisionnelle, nous sommes également parvenus à la surmonter. D’une part, nous travaillons avec plusieurs fournisseurs sur la base de contrats d’approvisionnement à long terme. Cela nous procure une certaine sécurité d’approvisionnement. D’autre part, nous avons fait un usage « intelligent » de nos capacités de stockage et investi dans un entrepôt à hauts rayonnages dernier cri. Toutes ces mesures mises ensemble nous ont permis de fournir à nos clients les produits qu’ils voulaient malgré les goulots d’étranglement », explique Juergen Rainalter, directeur général de Getzner Werkstoffe.

Afin de se préparer à l’avenir, l’entreprise investit tout particulièrement dans la poursuite de la digitalisation et dans des initiatives de développement durable. Ces efforts portent leurs fruits : par exemple, Getzner peut couvrir l’ensemble de ses besoins en électricité avec de l’« énergie verte » issue des centrales hydroélectriques du groupe, autrement dit, avec de l’énergie électrique provenant de sources d’énergie renouvelables respectueuses de l’environnement. « Pour nous, l’enjeu ne se résume par "seulement" à la neutralité climatique ou à la réduction des émissions de CO2 : nous adoptons une approche plus globale du développement durable. Nous prenons donc en considération l’ensemble du cycle de vie de nos produits et examinons de près tous les secteurs de l’entreprise pour trouver des moyens de promouvoir le développement durable », indique Juergen Rainalter.

L’accent est mis sur les technologies de production, mais les processus de fabrication et la logistique sont eux aussi examinés pour identifier des potentiels d’optimisation. Cela comprend des mesures pour réduire les déchets de matériaux et les rebuts, pour utiliser des équipements de transport durables et pour exploiter au maximum le volume des conteneurs de transport. « La longue durée de vie de nos solutions de protection contre les vibrations est ce qui contribue le plus à la préservation des ressources et à l’amélioration de l’empreinte carbone si l’on considère l’ensemble de leur cycle de vie. Nos produits conservent de manière éprouvée leurs propriétés du matériau durant des décennies, sans perte de performance. Par conséquent, ils prolongent également significativement la durée de vie des composants dont ils sont équipés », souligne Juergen Rainalter. Les matériaux élastiques de Getzner peuvent être réutilisés après avoir atteint leur durée de vie prévue, par exemple en les recyclant et en les réintroduisant dans le cycle de production. « Nous travaillons sur de nouvelles solutions afin de pouvoir, dans un avenir proche, recycler entièrement nos matériaux et les réintégrer dans le cycle des matériaux », déclare Juergen Rainalter.

Le processus d’innovation continu a débouché sur des produits tels que la Sylodyn Construction Series : des plaques élastiques de protection contre les vibrations qui peuvent être adaptées aux exigences individuelles et qui protègent les bâtiments contre les chocs et les vibrations. « Son efficacité a été augmentée jusqu’à 30 pour cent – avec une moindre utilisation de matières premières et sans perte de performance », confirme Juergen Rainalter

Faire avancer la digitalisation des processus opérationnels fait partie intégrante de la stratégie de Getzner. De nos jours, les services aux clients sont également de plus en plus fournis numériquement sous la forme d’applications en ligne : par exemple, des programmes de calcul pour l’utilisation de matériaux d’amortissement des vibrations ou une semelle sous traverse numérique qui collecte en temps réel les données relatives aux opérations ferroviaires. 

Rappelons que les solutions de Getzner sont basées sur des matériaux développés et fabriqués en interne qui réduisent les chocs et les vibrations. Elles sont utilisées dans les secteurs ferroviaire, du bâtiment et de l’industrie, par exemple dans les voies ferrées, pour la suspension de bâtiment ou dans les machines et équipements. Ces secteurs d’activité se développent actuellement de différente manière : « Il y a beaucoup à faire dans le secteur ferroviaire : partout dans le monde, les lignes de chemins de fer sont en train d’être préparées en vue d’une plus grande "mobilité verte". Nous tablons sur la poursuite du développement de nos activités. Le secteur du bâtiment, en revanche, se développe plus lentement ; l’inflation et les difficultés d’approvisionnement posent problème à ce secteur. Toutefois, la demande remonte dans notre secteur d’activité Industrie, notamment dans le segment du chauffage, de la ventilation et de la climatisation, où nos produits sont utilisés pour réduire les vibrations dans les pompes à chaleur, par exemple », déclare Juergen Rainalter

Actuellement, près de 350 personnes travaillent chez Getzner Werkstoffe à Bürs, avec un total d’environ 500 collaborateurs sur tous les sites combinés. Le spécialiste de la protection contre les vibrations forme des apprentis dans les trois secteurs d’activité de l’entreprise et recherche également un soutien au-delà. « Nous sommes persuadés que notre entreprise va continuer à se développer avec succès à l’avenir, car en réduisant le bruit et les vibrations, nos solutions apportent une contribution précieuse à une meilleure qualité de vie et au développement durable. Avec nos équipes formidables, nos innovations et notre sensibilisation au développement durable, nous envisageons l’avenir avec confiance », souligne Juergen Rainalter.