Mai 2022
Edition # 134
HeidelbergCement France La Défense

Autrefois implanté en plein coeur de Guerville, bassin historique de la marque, dont le siège social côtoyait les laboratoires du groupe, HeidelbergCement France a fait le choix de se relocaliser au sein du plus grand quartier d'affaire d'Europe : Paris La Défense.

Cette implantation, en plein coeur de la Tour Alto, signe la métamorphose de la division française de ce cimentier.

Pour Bruno Pillon, Président des Activités France d’HeidelbergCement, « l’arrivée Tour Alto à Paris La Défense marque une étape majeure de la vie de l’entreprise en France. Nous sommes très heureux de rejoindre La Défense et d’intégrer cette Tour Alto qui incarne parfaitement le génie de la construction française. Elément de fierté supplémentaire, la Tour Alto a en partie été construite avec nos matériaux. Nos collaborateurs du siège bénéficieront d’un espace de travail moderne propice au travail collaboratif et à la créativité pour mieux servir nos clients ».

Ce nouveau siège social, à la hauteur des ambitions du groupe HeidelbergCement, a été relocalisé en plein coeur du quartier d'affaires "Paris La Défense". Il vise à permettre, à l'entreprise, de se rapprocher de ses parties prenantes institutionnelles et commerciales tout en renforçant son attractivité dans un environnement de plus en plus concurrentiel sur le recrutement de nouveaux talents.
Cette implantation, comme pour la plupart des déménagements de sièges sociaux, a accéléré le départ d'anciens équipiers de Ciments Calcia pour lesquels nous avons une pensée chaleureuse.

Le site historique des Technodes à Guerville, quant à lui, bénéficiera d'un importante modernisation et il continuera d'accueillir les 200 collaborateurs des directions régionales de Ciments Calcia, Unibéton, GSM mais également des fonctions mutualisées et évidemment des laboratoires et de leurs équipes propres.

Rappelons également qu'en fin d'année 2020, HeidelbergCement France avait annoncé un investissement massif de plus de 450 millions d'euros, dans le cadre de la décarbonation de quatre cimenteries du groupe. (Airvault dans les Deux-Sèvres, Bussac-Forêt en Charente-Maritime, Beaucaire dans le Gard et Couvrot dans la Marne) Deux de ces projets sont soutenus par le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, de l'ADEME et de l'Etat dans le cadre du programme France Relance. (Bussac-Forêt et Airvault)