Juin 2022
Edition # 135
Quelques règles pour déclarer votre future véranda

Voici quelques conseils avisés, des experts Schüco afin de construire et installer votre future véranda.

« Quelles sont les démarches à suivre pour déclarer une véranda et obtenir les autorisations ? »

Les démarches administratives auprès de votre mairie varient en fonction de votre projet. Si l’installation d’une petite véranda ne nécessite qu’une simple demande d’autorisation de travaux, toute installation de plus de 40 m² requiert également un permis de construire.

Véranda de moins de 40 m2
L'ENTRÉE PRINCIPALE DE LA MAISON
Pour l’installation d’une véranda dont la surface n’excède pas 40 m² et qui n’entraîne pas un dépassement de 170 m² de surface totale de la maison, une simple demande d’autorisation de travaux auprès de sa mairie suffit.

Véranda de plus de 40 m2
PORTE SECONDAIRE
En revanche, pour une véranda supérieure à 40 m2, un permis de construire est obligatoire. Par précaution, il est important de se renseigner auprès de sa mairie car les règles et les procédures ne sont pas les mêmes d’une commune à l’autre.
Une fois la déclaration préalable à des travaux, ou aménagements non soumis à permis, remplie et envoyée, la mairie transmet un récépissé de dépôt de déclaration préalable indiquant que le délai d’instruction du dossier est d’1 mois. Sans réponse de la part de l’administration au bout d’un mois à compter de la date de réception du récépissé de dépôt, les travaux peuvent commencer.

Dans certains cas (zone patrimoniale, proximité d'un bâtiment ancien remarquable), le délai d'instruction peut atteindre 3 mois. Une demande d'avis de l'Architecte des Bâtiments de France est requis. Celui-ci peut imposer, selon la région une gamme de couleurs pour les menuiseries et une forme pour votre véranda.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter votre municipalité afin d'anticiper les règles locales d'urbanisme.