Juillet 2024
Edition # 160
Valobat accélère le réemploi.

Recycler les déchets du bâtiment est une suite logique de la mise en place de la REP PMCB dont Valobat, l'éco-organisme assurant une présence sur tous les circuits de collecte, en est le fer de lance.

Après avoir développé, sur l'ensemble du territoire, la mise en place de points de collecte, Valobat s'attache aujourd'hui au marché porteur de sens du réemploi des matériaux issus des chantiers, que nos aînés ont toujours pratiqués dans le secteur de la construction. En effet, jusqu'au XXème siècle, rient ne se perdait, et tout ce transformait afin de construire de nouveaux bâtiments.

Ainsi, au travers de la REP PMCB, a été remis au centre des débats le réemploi en le fixant comme priorité de son cahier des charges, avec des objectifs fixés à 2% en 2021 et 4% en 2027. A ce jour, selon l'ADEME, cette pratique se situe en dessous de 1% !

En sa qualité d'éco-organisme, Valobat s'est fixé pour mission d’encourager cette pratique, de l’amplifier et de la rendre possible pour le plus grand nombre d’acteurs et pour un maximum de matériaux et produits, afin de l’inscrire dans la dynamique de l’économie circulaire. Au-delà du cahier des charges et des objectifs chiffrés, l’enjeu se situe sur les habitudes à faire évoluer. Le réemploi doit devenir une pratique naturelle de bon sens constructif. Le besoin d’acculturation et de sensibilisation pour généraliser la demande doit être accompagné pour structurer puis massifier l’offre. A partir de cette vision, Valobat a bâti un plan d’actions visant à créer les conditions de la généralisation du réemploi tel un nouveau marché à part entière, avec pour mot d'ordre : faire avec et pour la chaîne d’acteurs solidaires afin de créer les meilleures conditions de sa démocratisation.

Valobat c'est doté d'un plan d'actions en deux temps :

- 2023 et 2024, l’expérimentation : comme tout nouveau marché qui se structure, les leviers sont nombreux. Valobat se propose de mettre à contribution ces deux années pour tester différents dispositifs, afin de déployer les plus pertinents à partir de 2025. Cette expérimentation sera massive et à la hauteur des ambitions de la filière.
- 2025 à 2027, le déploiement : fort du retour d’expérience des deux années précédentes, Valobat poursuivra le déploiement en misant sur les pratiques et les dispositions les plus convaincantes de la phase d’expérimentation.

La stratégie de Valobat, pour mener à bien ces actions, se décline autour de trois piliers :

 1/ Générer et inciter la demande en rassurant et en accompagnant tous les acteurs,
 2/ Structurer l’offre avec un cadre technique maîtrisé pour garantir une phase « héritage » dans les règles de l’art,
 3/ Faire se rencontrer l’offre et la demande avec la mise en relation des acteurs et des flux.

Valobat a déjà engagé des actions concrètes. Le lancement d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) va permettre de sélectionner trois à quatre plateformes physiques de réemploi existantes ayant des projets de développement du réemploi des produits et matériaux issus des chantiers du bâtiment.
Dès cette fin d’année, il lancera également une expérimentation auprès de 350 chantiers pour tester l’efficacité de soutiens financiers (diagnostics ressources, AMO d’accompagnement au réemploi, dépose sélective, transport, réemploi) et calibrer pour 2025 des soutiens pérennes.

"Nous sommes tous concernés par la démarche vertueuse du réemploi. Au même titre que les travaux de rénovation pour réduire les consommations énergétiques et l’impact environnemental, le marché du réemploi va nécessiter l’instauration d’un cadre réglementaire, obligatoire et/ou incitatif, pour accélérer et massifier la démarche tant au niveau des professionnels que des particuliers car les « petits » chantiers vont aussi entraîner le marché.
En tant qu’éco-organisme, nous nous fixons comme missions de mobiliser et d’accompagner tous les acteurs en les outillant au niveau local et national et en mettant en oeuvre une politique de soutiens progressive auprès de tous les acteurs de la chaîne de valeur. " souligne Hervé de Maistre, Président de Valobat

La stratégie du réemploi de Valobat est à retrouver en suivant ce lien.