Juillet 2024
Edition # 160
K•LINE inaugure K•LINE CITY

Soutenue par le plan gouvernemental "France Relance", K-LINE, l'aluminier français de menuiseries, vient d'inaugurer sa toute dernière unité de production dédiée au secteur porteur des bâtiments tertiaires.

Baptisée K•LINE CITY, cette nouvelle unité de production, est l'aboutissement d'un projet né en 2015, afin d'apporter des réponses efficientes à ce marché porteur.

En inaugurant sa nouvelle usine dédiée à la production de la gamme K•LINE CITY (ensembles composés, bandes horizontales et verticales, et portes grand trafic), K•LINE offre une réponse directe à la montée en puissance de l’activité tertiaire chez K•LINE, ainsi qu’à une croissance significative du volume de commandes de la marque sur ce marché.

Comme le souligne Olivier de Longeaux, Directeur Général de K•LINE : “Nous avons réussi notre objectif de développer le segment tertiaire grâce à 3 leviers d’actions : notre image de marque, une gamme de produits cohérente, fiable prête à- poser et des méthodes de travail adaptées au secteur tertiaire”.

Cet en 2015, pour accompagner son développement sur le marché du tertiaire, que le groupe K•LINE a lancé la gamme K•LINE CITY : un système modulable innovant de menuiseries aluminium sur-mesure prêt-à-poser, spécifiquement conçu pour ce marché. Très vite, le succès est au rendez-vous, porté par l’engouement des clients pour les solutions innovantes accessibles proposées. 

Le site de production historique devient alors rapidement sous-dimensionné. Le projet de créer une usine dédiée à la gamme est donc lancé en 2020 avec un démarrage des travaux dès 2021. Le bâtiment de l’usine K•LINE CITY est livré quelques mois plus tard, en novembre 2022, et cette nouvelle unité de production est mise en service en avril 2023.

Le projet, marquant l’engagement de K•LINE envers la revitalisation économique et industrielle du pays, a reçu un soutien de l’Etat, d’un montant de 800 000 €, dans le cadre du plan gouvernemental France Relance, en novembre 2020.

Conçue pour accompagner la montée en puissance de l’activité tertiaire de K•LINE, l’usine K•LINE CITY est un outil de production moderne spécifiquement adapté à la fabrication des portes grand trafic aluminium KL-GT, ainsi que des bandes filantes et ensembles composés KL-T en aluminium.

Ce nouveau site industriel permettra d’atteindre, à horizon 2026-2027, une capacité de production d’environ 1 700 châssis par semaine contre 250 actuellement. Pour atteindre cet objectif, la logistique est optimisée de la livraison des pièces sur les postes de travail jusqu’à l’expédition des menuiseries.

La progression de la production s’inscrit aussi dans un contexte où de nouvelles normes (RE 2020, décret tertiaire) intensifient les besoins en menuiseries performantes, esthétiques, génératrices de confort et de bien-être dans les bâtiments tertiaires – tant en construction neuve qu’en rénovation - qui vont devoir réduire de 40% leur consommation énergétique d’ici 2030.

En parallèle de la construction de l’usine, une campagne de recrutement spécifique a été organisée pour cibler et motiver les futurs collaborateurs à rejoindre l’entreprise. Ainsi, 90 salariés travaillent actuellement sur le site K•LINE CITY, l’objectif étant d’atteindre 110 collaborateurs fin 2023.

Par ailleurs, K•LINE accorde une importance toute particulière à la qualité de vie, à l’ambiance, aux relations de travail et au bien-être de ses salariés.
L’usine offre ainsi un environnement de travail agréable, une ergonomie optimisée, et bénéficie d’une belle lumière naturelle, notamment dans les lieux de vie, mais également sur les lignes de production où des fenêtres ont été installées permettant de profiter au maximum de la luminosité naturelle.

De plus, grâce à un système de rafraîchissement de l’air, la température de l’usine pourra être diminuée de 5° en cas de fortes chaleurs, permettant aux salariés de travailler dans les meilleures conditions possibles. Des sas ont également été installés sur les portails pour garantir une bonne isolation thermique à l’intérieur du site et, dans une volonté d’économies d’énergie, l’éclairage est composé de LED automatiques à détection. Enfin, le nombre d’ombrières photovoltaïques sera doublé dès 2024. L’énergie produite par ces ombrières permettra ainsi de produire une énergie solaire équivalent à 100% de la consommation de l’usine.

Longue vie à ce nouvel et bel outil industriel.