Avril 2024
Edition # 157

Saviez-vous qu'en ville, l'air extérieur était moins nocif pour notre santé que l'air respiré dans nos intérieurs !

Cette étude menée par AIRPARIF démontre la méconnaissance que nous avons de l'air que nous respirons, (polluants concentrés dans nos produits de décoration, poussière, acariens, fumée de tabac, produits d'entretien et de bricolage...)  et, lorsque l'on sait que nous passons plus de 80% de notre temps dans des espaces clos répartis entre notre maison, les transports et le lieu de travail, il est nécessaire d'agir !

Ces différents facteurs déclenchent de nombreuses pathologies et en 10 années, le taux de personnes allergiques a doublé en France.

 

D'ici 2012, l'on estime qu'un individu sur deux pourrait être allergique, et avec plus de 100.000 hospitalisations suite à des crises d'asthme, chaque année, il est temps d'agir en adoptant des technologies éprouvées.

Prenons exemple sur la population japonaise qui a largement adopté, dans les années 90, la purification de l'air ambiant combiné à des générateurs d'ions positifs et négatifs, permettant de combattre un large spectre de particules, comme les poussières, les pollens, les moisissures, les acariens, mais encore les fibres minérales artificielles, les poils d'animaux domestiques...

Beaucoup d'entre nous ne connaissent pas les bienfaits de la ionisation, et pourtant, ce phénomène est totalement naturel. Créés à partir de la dissolution naturelle d'une particule d'eau et d'oxygène contenue dans l'air, un générateur d'ions positifs et négatifs fixe sur une protéine des hydroxydes radicaux (OH) constituant de redoutables oxydants contre les moisissures, microbes et virus... Chimiquement, les hydroxydes radicaux formés par les ions positifs et négatifs viennent capter l'hydrogène des protéines entourant ces micro-organismes et, ainsi, désactivent les éléments pathogènes de ces particules. En reprenant nos cours de chimies élémentaires, l'Hydroxyde (HO) combiné à l'hydrogène (H) forme de l'eau (H2O) qui retourne dans l'air.

Contre les idées reçues, la production régulée d'ions positifs et négatifs dans une pièce n'est pas nocive pour la santé. Ce principe, associé à une filtration active permet de lutter efficacement contre le développement des allergènes.

Il va de soit que de nombreuses marques proposent des ionisateurs. Notre rédaction s'est donc adressé au premier fabricant mondial japonais de purificateurs d'air : la société SHARP. Oeuvrant depuis 10 années dans ce secteur d'activité, SHARP a commercialisé plus de 20 millions d'appareils équipés de la technologie Plasmacluster : un générateur d'ions positifs et négatifs capable d'ajuster, automatiquement, le juste dosage d'ions dans votre intérieur.

Cette technologie, validée et prouvée par de nombreux laboratoires mondiaux, est aujourd'hui disponible en France au travers de 3 références uniquement commercialisées sur le site purificateurs-sharp.fr.