Juin 2024
Edition # 159
MAXIME BUFALO / L'art du béton ciré et du terrazzo

Le béton ciré est une technique délicate qui nécessite une véritable expertise.

Dans l’imaginaire collectif, ce revêtement de sol n’a pas toujours eu une bonne publicité : un manque de connaissances, de nombreuses réglementations, une forte concurrence qui altère parfois la notion de qualité, des résultats approximatifs qui peuvent dénaturer le travail des vrais bons artisans …

Dans ce secteur très particulier du sol et du béton ciré, notre rédaction vous présente Maxime Bufalo, fondateur de l'entreprise BCBM (Béton ciré Bufalo Maxime) : un artisan passionné et engagé dans l'excellence.

Maxime Bufalo est un entrepreneur de 33 ans, originaire de Bourg-en-Bresse. Il est, depuis 5 ans, gérant de la société BCBM, spécialisée dans des sols décoratifs minéral et naturel et de faible épaisseur. Passionné par le skate, le béton, le design, les beaux espaces, l’art, la lumière et la couleur, Maxime se décrit comme un passionné épicurien. Son positivisme à toute épreuve et son ambition l’accompagnent dans son quotidien et dans chacun de ses projets professionnels.

Titulaire d’un BAC STG option marketing, il intègre, en 2009, la société familiale BUFALO CARRELAGE, spécialisée dans les chapes fluides et le carrelage. En 2011, il est à l’initiative de l’intégration d’une nouvelle expertise, le béton ciré, suite à différentes demandes clients. En 2015, Maxime fait la connaissance de la société ADLUCEM, qui fabrique et fournit le granito, le terrazzo et le béton ciré. Les activités de l’entreprise évoluent alors. C’est en 2018 que Maxime décide de monter sa propre structure BCBM (Béton Ciré Bufalo Maxime).

La création à travers le travail manuel est un vrai leitmotiv dans son travail au quotidien. L’artisanat c’est pour lui réussir à respecter les techniques ancestrales tout en les modernisant. Son métier d’artisans n’aurait d’ailleurs aucun sens sans la force de son réseau et sans les collaborations clients, artisans et fournisseurs. L’artisanat c’est aussi la capacité à injecter beaucoup de personnalité dans un ouvrage figé et le rendre vivant grâce à sa vision. Animé par cette volonté permanente de transmission, il aime offrir son regard sur les choses en bousculant les codes du métier, et faire adhérer à son projet reste l’une de ses missions principales.

Soucieux du détail et grand amateur de décoration, Maxime apprécie d'embellir les sols : un poste primordial dans la rénovation d’un lieu.

3 expertises sont à l'actif de son entreprise : 
1- le béton ciré saturable en faible épaisseur
2- le terrazzo (ils sont très peu d’artisans aujourd’hui à posséder cette expertise en France)
3- le coulis de quartz en faible épaisseur.

Maxime maîtrise également toutes les techniques de préparation de support tel que le surfaçage diamant, le coulage de chape fluide, le ragréage, la primaire époxy, la trame de verre, le mortier époxy, la chape sèche, la natte vitra de désolidarisation et les planchers en Fermacell.

Il collabore avec un très large panel de clients très éclectique en passant par des décorateurs, des architectes DPLG et/ou d'intérieur, des maître d'oeuvre, des particuliers ou encore des contractants du bâtiment. Maxime a un mot d'ordre : la fidélité.

Les Monuments de Paris et les Beaux-Arts de Paris font partie des clients importants de Maxime, car ils lui ont permis d’accéder à des missions très prestigieuses.

Il a ainsi mis en oeuvre le béton ciré dans la Chapelle de la Congrégation de Josselin, un chantier commandé par le Ministère de la culture et conduit par l'architecte Dominique Lizerand, avec l'application sur une surface de 100m2 d'un béton ciré de teinte Chamvre de Lucem Choc avec une finition vernis mat et cire.

Le Ministère de la culture lui a également commandé, par l'intermédiaire de l'architecte Marie Suzanne de Ponthaud, la restauration d'un sol en terrazzo de plus de 400 ans dans le jardin d'hiver du Château de Rochefort en Terre. (Surface 50m2 - Terrasso 280 Lucem Stone - encadrement en mosaïque de marbre noir et blanc)

Les projets et chantiers de Maxime sont nombreux de Lyon à Genève, en passant par Paris, pour habiller des sols en béton ciré et terrazzo.

Et dans l'esprit de partage, Maxime rêve de monter, d'ici quelques années, sa propre école ou centre de formation, afin de transmettre toute son expertise.

Pour découvrir son travail, ou tout simplement faire appel à l'expertise de BCBM, suivez ce lien.