Avril 2024
Edition # 157
Bilan 2022 / Fédération Nationale de la Décoration

Notre rédaction vous relaie une prise de parole de la FND, la Fédération Nationale de la Décoration, sur le bilan de l'année 2022 : une année paradoxale pour le Négoce Décoration.

Rappelons que la Fédération Nationale de la Décoration est le syndicat professionnel représentant les grossistes-distributeurs en produits de décoration. Il regroupe plus de 200 entreprises adhérentes sur l'ensemble du territoire français, soit plus de 8.000 salariés. Ces entreprises commercialisent une large gamme de produits destinés à rénover, améliorer et embellir l'habitat comme des peintures, des colles et enduits, des papiers peint, des revêtements muraux, des revêtements de sols vinyle, textile et bois mais également de l'outillage et du matériel.

FND, Paris, le 31 mars 2023,

"Alors que 2021 restera marquée par une belle reprise post-confinement, le Négoce Décoration a dû affronter des vents contraires en 2022.

Inflation à l’achat, ralentissement de l’activité en raison de l’actualité, affolement des cours de l’énergie et aléas sur la disponibilité de certaines matières premières ont pesé lourdement. A contrario, le bon remplissage des carnets de commande de la clientèle professionnelle a permis d’amortir en partie les chocs négatifs.

La Fédération Nationale de la Décoration (FND) retrouve ces éléments. Grâce à Déco Data, son outil de mesure détaillée, la FND confirme en effet qu’en 2022 le marché professionnel de la finition, qui s’élève à 2,6 milliards d’euros, a connu à la fois une croissance nationale de 3,4 % en valeur et une baisse d’environ 9 % en volume.

« 2022 est une année qui interrogecommente Philippe POUJOL, président de la FND. « Ce différentiel de 12 points entre la valeur et les volumes de vente indique un marché artificiellement boosté par l’inflation. »

Déco Data est venu chaque trimestre décrypter un rythme d’activité changeant : après un 1er trimestre à 3,9 %, le 2ème trimestre s’est inscrit dans des eaux stagnantes (+0,3 %). Les 3ème et 4ème trimestres ont redressé la courbe des ventes avec 3 % puis 5 % de croissance.

Plus en détail, les ventes de peinture ont évolué de 2 %.
Les solutions de rénovation thermique ont confirmé leur dynamique et compensent le déficit de ventes dans les peintures que les Français avaient massivement achetées durant les phases de confinement.
Les ventes de revêtement ont progressé de 5 %.
Les revêtements de sols, dynamisés par les innovations et la pose modulaire, ont tiré leur épingle du jeu. Les ventes de revêtements muraux se sont maintenues, grâce notamment au dynamisme apporté par les panoramiques.
L’équipement et l’outillage ont répliqué les évolutions des familles peinture et revêtement de sol. Avec 3 % de croissance, les ventes de gros matériel traduisent une poursuite des investissements de la part des clients professionnels.
Enfin, les ventes de consommables se situent dans la moyenne du marché en valeur.

Par ailleurs, les changements de prix issus des inévitables hausses tarifaires ont obligé les négociants à adapter leur offre et à ajuster leurs services afin de maintenir de bonnes relations commerciales. L’accompagnement de la clientèle dans ses chantiers notamment a été un objectif prioritaire et a mobilisé les ressources du négoce en 2022.

Pour Philippe POUJOL, « le marché, sous des apparences de stabilité, a vécu une année sous haute tension. »"

Source FND - Mars 2023