Février 2024
Edition # 155
Sunethic / démocratiser le solaire chez les particuliers.

Face aux enjeux environnementaux et à notre dépendance énergétique, notre rédaction vous relaie la prise de parole de Monsieur Thomas Cautier, fondateur de l'entreprise Sunethic : une société visant à rendre accessible à tous, l'énergie photovoltaïque.

Paris, Avril 2023

"Le 7 février dernier, le Parlement français adoptait définitivement le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables porté par la Ministre de la Transition Énergétique, Agnès Pannier-Runacher. Face à l’urgence climatique et en pleine crise énergétique, ce texte a pour ambition de lever les freins au développement des énergies vertes, notamment l’éolien en mer et le solaire. Il entend simplifier les procédures, planifier le déploiement des installations et libérer du foncier afin de faire rattraper son retard en la matière à l’Hexagone, qui reste le seul pays européen à ne pas avoir atteint ses objectifs de déploiement des énergies renouvelables. Si cette loi semble aller dans le bon sens pour lutter contre le réchauffement climatique, certains acteurs du marché restent cependant dubitatifs. En effet, alors que le sénateur écologiste, Ronan Dantec, craint un dispositifbloquant et ralentissant”, GreenPeace estime quesi le texte est plutôt satisfaisant sur l’éolien en mer, il reste trop tardif et limité sur le solaire, et surtout très insuffisant sur l’éolien terrestre”. WWF appelle quant à eux les maires au cœur du dispositif à se mobiliserpour donner un véritable coup d’accélérateur”

Dans ce contexte, Thomas Cautier, fondateur de Sunethic, souligne : Depuis dix ans en France, presque aucune mesure majeure n’avait été prise pour développer le solaire dans le pays. Cette loi est un premier pas qui va dans le bon sens pour la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction des énergies fossiles. Cependant, elle a principalement pour but d’accélérer la mise en place d’installations solaires de grande puissance détenues par des grandes entreprises spécialisées en la matière, pour des intérêts essentiellement privés. Si cette accélération est nécessaire, avec ce texte, on peut également craindre la mise en place d’un lobby de la part de ces grandes entreprises”.
 
De plus, seule l’autoconsommation pour les communes a été simplifiée, rien n’a été pensé pour les 70 millions de particuliers français. L’autoconsommation collective et individuelle n'apparaissent presque pas dans ce texte, malgré le travail et les propositions du syndicat de l’énergie solaire renouvelable (ENERPLAN). Pourtant, cela permettrait de déployer rapidement et massivement l’énergie solaire dans tous les foyers, d’augmenter le pouvoir d’achat des français en réduisant leurs factures d’électricité, de soulager le réseau d’électricité mais aussi bien évidemment de réduire notre impact carbone”, ajoute-t-il. 
 
Pour accélérer l’usage de l’énergie solaire chez les particuliers, Sunethic souhaite notamment : 
-          Simplifier ou supprimer les démarches administratives auprès des mairies et d’Enedis pour des installations de faibles puissances (< 3 kWC, soit moins de 8 panneaux)
-          Développer les aides, aujourd’hui quasi-inexistantes, en réduisant par exemple la TVA sur les produits bons pour la planète et le pouvoir d’achat des français, une décision prise par l’Allemagne en 2023 qui applique désormais un taux à 0% pour les kits solaires des particuliers
-          Autoriser la revente du surplus à EDF OA pour les centrales solaires installées chez les particuliers, notamment celles branchées sur prise. "

Source Sunethic Avril 2023.