Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail

Cet été, dans un contexte collectif au 109 placé sous le signe des cultures urbaines ("Voilà l'été !"), le Forum d’Urbanisme et d’Architecture invite à s'interroger sur les relations entre l'architecture, la ville et la "culture skate".

À la fois sport, hobby et moyen de déplacement, le skate résonne dans la ville de manière complexe, non exempte de paradoxes apparents.

Née en Californie dans les années 50 comme une extension "terrestre" du surf, la glisse urbaine conquiert Los Angeles avant de s'attaquer au monde. Elle fait son miel des aménagements urbains existants (trottoirs, rampes, espaces publics…), les détournant à sa manière en une conquête de liberté. Ce faisant, la glisse cultive une forme de rébellion fertile : au risque de la concurrence, voire du conflit, avec les autres usagers de la ville (dont les skateurs empiètent sur les territoires dédiés), la glisse invente aussi, au gré de ses figures sur le bitume, une esthétique changeante et de nouveaux "possibles" des formes urbaines.

Dans un souci d'apaisement, mais aussi car le "design" de la ville sait se nourrir de tout, l'architecture a fini par se saisir de la glisse comme pratique urbaine pour imaginer des "mariages consentis" entre le pérenne et le fugace, entre les formes construites et le mouvement. Après de premiers skateparks tâtonnants, des agences d'architecture inventent à présent de nouvelles formes et de nouveaux lieux pour la glisse, suggérant de nouvelles manières d'habiter et de "pratiquer" les villes.

Pour ne pas enfermer un tel débat entre quatre murs, le Forum a choisi de documenter ce nouvel état des choses entre architecture et glisse par une exposition en extérieur. "Skateville" est ainsi une longue fresque murale développée sur la façade du 109, en prise directe avec l'espace public du parvis Turin et, au-delà, avec l'espace même de la rue, terrain privilégié de la glisse urbaine.

FORUM D'URBANISME ET D'ARCHITECTURE
EN EXTÉRIEUR : PARVIS TURIN, LE 109
VILLE DE NICE
Accès libre par l’accès piétons du 89, route de Turin aux heures d’ouverture du site :
- du lundi au vendredi de 9h à 18h
- les samedis de juillet de 9h à 18h

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail