Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail

La marqueterie représente un petit secteur dans le domaine du bois, composé surtout de micro- entreprises.

En France, une centaine de structures sont réparties sur tout le territoire. 

Concentrée principalement en Alsace, à Paris et à Revel, la marqueterie française est bien cotée internationalement.

Le statut d’artisan est dominant mais le nombre d’artistes augmente sans cesse. Pour des questions de rentabilité, le métier de marqueteur est très souvent associé à celui d’ébéniste ou de restaurateur. La plupart des jeunes diplômés en marqueterie sont engagés dans des entreprises d’ébénisterie.

La clientèle comprend les brocanteurs, antiquaires, fabricants de meubles, ébénistes et particuliers mais également designer. Les applications pour le meuble concernent les pièces uniques.

Le domaine de la décoration (panneaux muraux pour des halls, parquets) a pris de l’ampleur et atteint entre 10 à 15 % du marché. La part réservée à la restauration représente à peu près 50 % de l’activité.

Le marqueur exerce également son métier dans l'aménagement des bateaux et encore des avions mais ce dernier marché reste difficile à aborder sans une parfaite connaissance d'artisans pouvant jouer le rôle de parrains.

On constate l’émergence de la marqueterie dans le domaine de la tabletterie (petits coffrets, petites boîtes et meubles de petites tailles) et de la fabrication de bijoux.

Depuis une dizaine d’années, le renouveau de la marqueterie est dû à la production artistique avec l’arrivée de nouvelles techniques et aussi à un marché tourné vers les collectionneurs. La marqueterie prend désormais sa place dans les galeries d’art.

Jouant de toute la palette des essences de bois, le marqueteur réalise des compositions pour orner meubles et objets ou bien créer des tableaux. Il découpe des placages naturels ou teintés et assemble les pièces avec de la colle chaude avant de passer sous presse. Il peut aussi superposer les placages et les poncer. Minutieux, créatif, le marqueteur est un passionné des essences de bois, des couleurs naturelles... 

Ce métier vous passionne ? Sachez que différentes formations sont proposées en France afin de devenir marqueteur, au travers de formations diplômantes ou de stages d'initiation.

Niveau V
CAP arts du bois option marqueteur, 3 ans.
Niveau IV
FMA Formation métiers d’art bois (École Boulle), 3 ans.
Niveau III
DMA arts de l’habitat option décors et mobiliers, 2 ans.

Divers stages d’initiation ou de perfectionnement à la marqueterie sont proposés par de nombreux organismes. Certains peuvent vous préparer au CAP art du bois option marqueteur comme les Greta ou les cours municipaux d’adultes.

Sachez, enfin, qu'une association regroupant les professionnels de la marqueterie édite un journal d'information sur ce métier d'art. Découvrez ATREMA l'Association TREmblay MArqueterie en suivant ce lien.

Ce dossier a été réalisé en collaboration avec l'Institut National des Métiers d'Art. Plus d'information en suivant ce lien.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail