Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail

La France se place parmi les premiers producteurs de terre cuite au monde.

Le secteur compte de grands groupes industriels comme des entreprises nationales et régionales.

Le chiffre d’affaires propre aux briques apparentes s’élevait, en 2006, à 60 millions d’euros (source : Fédération française des tuiles et briques).

On recense, en France, une centaine d’entreprises fabriquant des produits de terre cuite destinés au secteur du bâtiment, parmi lesquelles une soixantaine de structures artisanales qui emploient jusqu’à une quinzaine de salariés.

Leur production se répartit entre différents produits de terre cuite : des briques d’une part, mais aussi des carreaux de terre cuite et des éléments de décoration(éléments de faîtage…) et enfin exceptionnellement des tuiles.

Les produits de ces briqueteries sont essentiellement destinés à la restauration des monuments historiques en France et en Europe mais aussi du patrimoine bâti local.

Etant donné leur savoir-faire et leur type de structure, ces professionnels sont capables d’adapter leurs produits à des demandes particulières sans se limiter à des produits standardisés. 

Après l’avoir épurée, le briquetier malaxe l’argile pour la rendre homogène. Il l’étire en un boudin calibré, coupé à la longueur désirée. Le séchage s’effectue durant quatre jours à 90° C et la cuisson dans des fours tunnels durant trois jours à une température variant entre 570°C et 1050°C.

Ce métier réclame un intérêt pour le patrimoine du bâti, une bonne perception des volumes, une excellente forme physique puisque ce travail s'exerce en extérieur.

La formation à ce métier s'effectue par transmission du savoir-faire au sein des structures artisanales.

Des formations non diplômantes sont aussi proposées afin de s'initier à ce métier. Certains formations peuvent délivrer un certificat de qualification reconnu par le secteur.

La fédération française des Tuiles et Briques FFTB pourra vous renseigner sur les débouchés et les opportunités de stages. Suivez ce lien pour de plus amples informations.

Ce dossier a été réalisé en collaboration avec l'Institut National des Métiers d'Art. Plus d'information en suivant ce lien.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail