Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail
UNIFAB OCTOBRE 2019

Notre rédaction ouvre son antenne à l'Unifab. (

Paris, le 11 octobre 2019

L'UNIFAB FELICITE L'OLAF ET L'ASEM POUR LA SAISIE DE PLUSIEURS MILLIONS DE CONTREFAÇONS EN EUROPE ET EN ASIE

L’Union des Fabricants (Unifab), association française de promotion et de défense du droit de la propriété intellectuelle, félicite l'Office Européen de Lutte Anti-Fraude (OLAF) et l’ASEM, qui rassemble les douanes asiatiques et européennes, pour les résultats probants de l’opération commune HYGIEA, qui a conduit à la saisie de plusieurs millions de produits de contrefaçon, les 9 et 10 octobre derniers.

Au cours de cette rafle, les autorités douanières ont procédé à des investigations, physiques ou radiologiques, ciblées sur plusieurs centaines d'envois effectués par conteneurs maritimes.

Ces contrôles ont permis de saisir un large éventail de produits contrefaisants et notamment près 200 000 faux parfums, dentifrices, produits de beauté, 120 tonnes de contrefaçons de détergents, shampooings, couches, ainsi que plus de 4,2 millions d'autres faux produits (piles, chaussures, jouets, balles de tennis, rasoirs, appareils électroniques, etc.), 77 millions de fausses cigarettes et 44 tonnes de tabac de pipe à eau de contrefaçon.

Ces éléments démontrent bien que, désormais, toutes les industries, et principalement celles biens de consommation courante, sont extrêmement touchées par le phénomène de la contrefaçon. Une sensibilisation citoyenne d’envergure est donc plus que nécessaire afin d’endiguer le phénomène, et préserver la santé et la sécurité des consommateurs qui sont, certes, le dernier maillon de la chaîne mais les premiers à en subir les conséquences.

Cette tendance avait été révélée il y a quelques mois avec l’annonce, par secteur d’activé, des résultats des saisies opérées par la Douane française en 2018. Sur les 5.4 millions de contrefaçons saisis, les jeux et les jouets apparaissent en tête avec plus de 830 mille faux produits puis, quasi ex-æquo, celui des produits de soin corporel et des vêtements avec plus de 500 mille articles de contrefaçon retenus.

« L’union fait la force… La mise en commun des ressources et des compétences, dans ce cas précis, en fait la parfaite illustration. Tout ce que nous avons l’habitude d’utiliser au quotidien est copié, il faut avertir, sensibiliser et mettre à mal ces producteurs de faux qui n’hésitent pas à profiter de la méconnaissance des consommateurs ! Il est difficile de s’imaginer l’impact sanitaire et sociétal que peuvent avoir ces produits issus d’une fabrication plus que douteuse ! » déclare Christian Peugeot, président de l’Unifab.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail