Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail
SNUP PROGRESSION 2019

Les panneaux rigides en mousse de polyuréthane ont le vent en poupe afin d'isoler toutes les typologies d'habitat ou locaux professionnels. A ce titre, le Syndicat National des PolyUréthane se félicite, au travers de ces adhérents, d'avoir livrés et installé le chiffre record de 27,3 millions de m2 en France.

Notre rédaction vous relaie cette information en provenance du SNPU.

Paris, mars 2020

"Le Syndicat National des PolyUréthanes (SNPU) confirme l’intérêt que porte le secteur du bâtiment au panneau d’isolation en mousse rigide de polyuréthane. 2019 constitue une année record avec 27,3 millions de m2 livrés en France (source SNPU). Un résultat en augmentation de 7 % par rapport à 2017 (25,6 millions de m2) et de 19 % par rapport à 2018 (23 millions de m2) qui était marquée par la pénurie de matière première MDI. Le panneau polyuréthane représente ainsi 10,8 % du marché de l’isolation en 2019, estimé à 252,6 millions de m² (source : étude TBC Innovations - novembre 2019).

Cette croissance continue s’explique notamment par :
- la stabilité de la construction neuve qui a représenté environ 410 000 logements mis en chantier,
- un marché de la rénovation boosté par le Plan Bâtiment Durable et la promotion des aides financières,
- des délais de livraison raccourcis à une semaine environ,
- les politiques d’innovation impulsées par les industriels,
- la sensibilisation de la population aux économies d’énergies.

UNE SOLUTION QUI SÉDUIT DE PLUS EN PLUS

Le panneau polyuréthane s’adapte à tous les types de bâtis Haute Performance Énergétique (HPE). Il se destine à l’isolation des murs, des sols et des toitures terrasse ou en pente. Il est particulièrement plébiscité pour ses qualités intrinsèques :

- un encombrement minimal : jusqu’à deux fois moins épais qu’un isolant traditionnel, il offre un gain de surface habitable. Léger, il ne surcharge pas la structure existante. Un atout en rénovation ou sur bac acier,
- moins de carbone : nécessitant peu de matière pour une performance thermique élevée, sa part de carbone dans le bâti est ainsi réduite,
- ses performances thermiques élevées : il présente le meilleur coefficient de conductivité thermique parmi tous les isolants traditionnels, soit un lambda de 0,022 W/m.K (moyenne ACERMI des cinq fabricants SNPU - source : http://www.acermi.com/isolants-certifies/rechercher/).

Le panneau est étiqueté A+, soit le plus faible niveau d’émissions de Composés Organiques Volatiles (COV). Sa légèreté constitue également une valeur ajoutée pour le confort de mise en oeuvre des artisans. Ne nécessitant pas de bâchage préalable ni de matériel de protection particulier, il n’occasionne aucun rejet néfaste à la santé des utilisateurs."

SNPU 2020

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail