Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail
BILAN ESPACE BTP 2021

Après une année compliquée pour les événements professionnels, la levée des restrictions en juin dernier a permis le maintien de l'événement 'ESPACE BTP" qui s'est déroulé du jeudi 1er au dimanche 4 juillet 2021.

Notre rédaction dresse un bilan de cette 6ème édition

Avec 3.350 visiteurs, soit 34% de fréquentation supplémentaire qu'en 2019, cette 6ème édition du salon Espace BTP s'est déroulée au Parc des Oiseaux de Villars les Dombes, situé à 20 minutes de Lyon. Parmi eux, près de 500 jeunes, singulièrement incités à participer à la journée du dimanche consacrée aux familles. Une première pour cet événement qui a rassemblé près de 90 marques réparties sur les 35 ha de ce lieu atypique en plein air, et fait le plein de nouveautés avec  une soirée spéciale networking innovation du Cluster Indura le 1er juillet, ou encore une journée spéciale femmes des Travaux Publics...

1er événement national des Travaux Publics du déconfinement, c'est en présence d'Isabelle DUBOIS, Présidente de la communauté de communes de la Dombes représentant Pierre LARRIEU, Maire de Villars Les Dombes, Henri CORMORECHE, Président du Parc des Oiseaux et Conseiller départemental du canton de Villars-les-Dombes représentant Jean DEGUERRY, Président du département de l'Ain, de Joël BRUNET, Conseiller départemental d'Ambérieu-en-Bugey, Patrice FONTENAT, Président de la CCI de l'Ain, Pierre BERGER, Président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, Michel REGUILLON, Président de Canalisateurs du Sud Est et de Patrice DURET, président régional de la Fédération des Distributeurs, Loueurs et réparateurs que Christine MARQUES a inauguré cette 6ème édition le vendredi 2 juillet.

L'occasion pour sa fondatrice de témoigner que « les travaux publics sont partout et contribuent au quotidien des usagers citoyens », véritable ADN du salon depuis sa création en 2012, tout en montrant l'optimisme des travaux publics et la capacité de rebond du secteur de l'événementiel.

Sous la thématique forte de "transmettre la passion de TP aux femmes et aux jeunes", cette édition avait pour objectif de susciter de futures vocations en permettant à la nouvelle génération d'appréhender les métiers du BTP en constante évolution mais également leurs utilités au quotidien.

Afin d'encourager les vocations de femmes dans les entreprises de travaux publics qui, en Auvergne-Rhône-Alpes, comptent à ce jour 3 700 femmes - soit 7%, chiffre en progression régulière chaque année - la journée du 2 juillet a permis aux jeunes femmes qui visitaient le salon de rencontrer des dirigeantes, cadres d'entreprises et apprenties. Ces témoignages ont permis aux jeunes de découvrir l'ensemble des métiers possibles ainsi que les parcours de formation adaptée, en alternance notamment, grâce aux 11 Centres de Formation des Apprentis du réseau BTP CFA AuRA qui exposait sur le salon.

Avec 7 389 apprenants en 2020, un chiffre en hausse de 9% par rapport à 2019, l'apprentissage dans le BTP en Auvergne-Rhône-Alpes continue de séduire les jeunes, leurs familles et les entreprises. Signe de bonne santé de ce secteur, ces bons résultats de l'apprentissage dans le BTP sont confortés par 1 636 offres émanant d'entreprises du BTP en juin 2021 (contre 1 495 offres en juin 2020), un taux de réussite aux examens de 87% et 73% d'insertion à 7 mois !

Des chiffres encourageants, pour Christelle Rozier, Présidente de BTP CFA AuRA - association régionale paritaire des 11 CFA du BTP (551 salariés - 83 formations, du CAP au BP) qui insiste sur les possibilités d'évolution et les chances de réussite que les métiers des travaux publics permettent aux jeunes qui se lancent dans de telles formations. « Les métiers des travaux publics attirent les jeunes, notamment grâce au recours à de nombreux engins et machines techniques qui font rêver les enfants ! Parmi les secteurs qui recrutent le plus actuellement, on peut citer les constructeurs de route ou encore le domaine des réseaux secs », assure-t-elle.

Preuve du dynamisme du secteur des travaux publics, la hausse de 11% enregistrée cette année aux niveaux des demandes d'inscription dans les formations travaux publics proposées au sein des 11 CFA de la région.
La spécificité des formations en CFA est le lien étroit avec les entreprises, ce qui permet d'organiser des modules de formation complètement adaptés aux besoins des entreprises. Autre innovation des centres CFA : la modularisation des apprentissages, pour permettre aux apprenants d'avancer à leur rythme et de valider des compétences au fur-et-à-mesure, à partir de 15 ans et jusqu'à 29 ans.
A la fin de leur formation, les perspectives d'emploi sont excellentes pour les jeunes. Les jeunes poursuivent souvent au sein de l'entreprise avec laquelle ils étaient en alternance et sont majoritairement embauchés en CDI. « Les métiers des TP offrent aussi de belles opportunités d'évolution salariale et de carrière dans les 5 premières années d'emploi », précise Christelle Rozier, Présidente de BTP CFA AuRA.

Enfin, cet événement professionnel avait pour objectif de montrer que les travaux publics et le développement durable vont de pair. Cette 6ème édition a donc mis en avant du matériel hybride, 100% électrique et de nombreuses éco-solutions avec un espace spécial essais et démonstration...

Le salon parrainé par la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes a aussi été le lieu où s'exprimait le design et les anniversaires de marques de matériel renommées qui ont notamment présenté des nouveautés capables de réaliser des chantiers zéro-bruits zéro-poussières et à faibles émission. Une ambition pour cette édition tournée sur le respect de l'environnement et des nouvelles normes.

Prochaine édition en 2023. Plus d'infos en suivant ce lien.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail