Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail
TILE GRID SHELL

Lors de la dernière édition du salon professionnel CEVISAMA 2018, regroupant à Valence tous les plus grands acteurs de la céramique espagnole, était présenté un projet audacieux d'une construction composée de différents éléments en céramique, excluant tout autres matériaux.

Ce principe constructif astucieux est le fruit d'un développement conjoint entre des chercheurs et des étudiants du groupe MaP + S de la Harvard Graduate School of Design. Baptisé Tile Grid Shell, cette structure composée de 462 éléments imbriqués les uns dans les autres, est une étude prospective du pouvoir constructif des carreaux de céramique minces & grand format.

Véritable prouesse d'études, Tile Grid Shell transforme la vision que nous pouvons tous avoir de carreaux de céramique bidimensionnels en structure tridimensionnelle permettant d'obtenir des volumes aériens.

D'une hauteur maximale de 2,48 mètres (intérieur), cette structure a été conçue à l'aide de carreaux de céramique non renforcés de 6 mm d'épaisseur. Se présentant sous la forme d'une coque triangulaire inversée et autoportante, cette structure a été conçue afin de minimiser les contraintes internes avec un report de charge sur 3 piliers de support.

Composé de 30 nervures en céramique, cette structure forme un nouveau modèle structurel de triangles et d'hexagones. Des connexions crantées, implantées dans les nervures, assurent un assemblage stable tout en éliminant les connexions mécaniques entre les nervures d'intersection. Ce principe constructif offre la possibilité d'une installation, de chaque nervure, par le haut.

Afin d'aboutir à un tel résultat, l'outil informatique a permis de créer un workflow permettant de calibrer chaque pièce pour un ajustement optimal, tant lors de la phase de conception que la phase de prototypage.

Avec une portée de 6 mètres, entre les points d'appui, Tile Grid Shell propose une surface intérieure de 13,5 m2. 107,22 m2 de céramique ont été nécessaires à la conception de cet ensemble, pour un poids total de 1.662 kg. Les 462 éléments uniques composant cette structure mesure entre 82 et 181 cm de longueur, avec une profondeur structurelle comprise entre 20 et 31 cm. Chaque pièce trouve ainsi sa place dans cet assemblage.

Notons que les plaques sont, entre elles, fixées par un système de boulons standardisés.

Une preuve supplémentaire de l'incroyable polyvalence de la céramique.

Projet sous la direction de Martin Bechthold (Professeur) et de Zach Seibold en qualité de manager du projet. La recherche design a été assurés par Yonghwan Kim, Olga Mesa, Milena Stavric. Coordinateur Javier Mira pour ITC.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Imprimer l'article Envoyer par mail